Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 11:01

C’est tout de même dommage d’avoir gâché le 49.3 pour la loi Macron qui aurait été votée sans cela et qui, selon les dires de François Hollande lui-même, n’était pas la loi du siècle, alors même que cette procédure aurait pu être utilisée pendant la session parlementaire actuelle sur un sujet plus important.

Mais voilà, c’est plus fort que toi, il a fallu que tu roules des épaules devant les frondeurs de ton parti, qui ne demandaient pas grand-chose pour voter le texte : juste des garanties sur les majorations des heures effectuées le dimanche par les salariés.

Cette loi, vidée de son sens par les différents lobbies qui se sont agités et sont intervenus auprès des députés, qui sont devenus à cette occasion les rois du copier/coller d’amendements, est adoptée. Elle ne révolutionnera pas le paysage économique.

Il y avait plus important

Rappelles-toi Manuel, il y a actuellement un texte en cours d’examen au Parlement : le projet de loi NOTRe (Nouvelle Organisation du Territoire de la République) qui commence sérieusement à prendre l’eau au point que cette grande ambition de réforme territoriale ressemblera bientôt à un changement de calendrier de comice agricole.

Pourtant ce projet déposé le 18 juin sur le bureau du Sénat avait quelques qualités : rationalisation des compétences entre collectivités, suppression de la clause générale de compétences pour les Départements et les Régions, disparition des Conseils Généraux à l’horizon 2020 et réforme de l’intercommunalité. De quoi simplifier le paysage territorial et le rendre compréhensible par les citoyens et de quoi également réaliser des économies, à terme.

Mais voilà, le Sénat a mis le holà à ces velléités réformatrices en disant que rien ne devait changer et surtout pas le nombre de collectivités, des fois que la « Chambre Haute », celle où on somnole souvent, se voit privée de quelques grands électeurs bienveillants utiles pour la poursuite de la sieste sénatoriale.

Dans la foulée, l’Assemblée Nationale, est en train d’ajouter un clou au cercueil de la nouvelle organisation du territoire, puisqu’en définitive les seules mesures « significatives » concerneraient le transfert de la compétence transport (scolaires et interurbains) à la Région ainsi qu’un encadrement de la compétence économique, soit moins de 10 % du budget du Conseil Général : quelle révolution !!!

Vite, un nouveau 49.3 !

Autant les parlementaires sont sensibles aux lobbies qui vident de leur sens les lois qui les empêchent de racketter tranquillement les citoyens, autant, s’agissant de l’organisation de leur propre fromage, nos élus n’ont besoin de personne pour torpiller un projet de loi qui va à l’encontre de leurs intérêts de boutiquiers.

Ils sont prêts à tout pour éviter que leur corporation soit touchée, jusqu’à se moquer ouvertement de toi, mon cher Manuel et de tes insignifiants collaborateurs es-qualité, à savoir Mme Lebranchu et M. Vallini qui nous promettait monts et merveilles et des économies en veux-tu en voilà, à moins que tu ne sois complice de ce fiasco.

C’est pourquoi, cher Manuel, si tu veux de dédouaner et ne pas perdre la face, il faut dégainer à nouveau le 49.3 sur ce projet de loi vital pour les citoyens lors de la prochaine session, puisque tu as gâché l’occasion lors de la présente. Il en va de ta crédibilité réformatrice.

Le mal est déjà fait

Lors des élections départementales, fin mars, les électeurs qui se déplaceront se feront avoir dans les grandes largeurs puisqu’ils ne connaîtront pas les compétences dévolues aux futurs conseillers : un comble ! Et un cas unique dans l’histoire de la République…

Ils iront voter, - innovation essentielle ! – pour des couples homme/femme dans chaque canton. Une sorte de mariage pour tous en quelque sorte…

A cette occasion, nous aurons sans doute l’occasion de voir des couples FN et UMP opposés au mariage pour tous, en découvrir les vertus politiques en s’alliant au second tour pour constituer des majorités contre les sortants socialistes.

C’est cela qui va se passer, cher Manuel, et tu porteras la responsabilité d’avoir consacré ces unions en ne supprimant pas les conseils généraux plus vite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens