Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 17:53

Il y a quelques années, pour symboliser l’ouverture des frontières, on avait abondamment disserté sur le fameux plombier Polonais, véritable repoussoir.

Les autorités touristiques polonaises avaient rebondi avec humour sur ce thème pour vanter les mérites de leurs pays en affichant une photo d’un plombier en tenue qui ressemblait plutôt à un boys band.

Rien de tout cela avec le plombier Hongrois…

…et surtout pas l’humour ! Il est fier de ses racines hongroises, notre ex-président, et on veut bien le croire, car la Nation Française s’est constituée de différents apports de populations européennes, asiatiques ou africaines, résultat de l’attractivité pour notre démocratie, de notre passé colonialiste ou encore des conditions de vie qui y règnent.

Or donc, notre ex, mais qui veut redevenir Président, file donc la métaphore autour de l’immigration et de la plomberie : tout cela ne serait qu’un problème de robinet, nous dit-il, sauf qu’il est aussi nul dans chaque domaine et qu’il se contente de plagier l’extrême droite pour faire rire les beaufs en fin de banquet.

On hésite à qualifier sa saillie verbale, et surtout à comparer avec tel ou tel humoriste graveleux, ce qui serait injurieux pour ceux-ci.

L’arroseur arrosé

On se souvient l’empressement de notre ex pour aller combattre en Lybie un ex-tyran qu’il recevait quelques mois auparavant en grandes pompes à Paris en lui passant tous ses caprices, de la tente plantée dans les jardins de la République à la visite privative d’un musée.

Nous n’avons pas bien compris les raisons de ce désamour soudain qui a conduit à la mort du tyran. Certains ont évoqué des liaisons dangereuses en matière de financement électoral, une histoire de liquidités, là encore, qu’un simple réparateur n’était pas capable de résoudre.

Voilà, le tyran tué, l’ex a ramassé ses billes en clamant partout que la France avait remporté une grande victoire, sauf que, le service après-vente, c’est-à-dire le rétablissement de la démocratie en Lybie n’a pas été assuré et que c’est de ce pays que de nombreux migrants partent et viennent échouer, quand ils ne meurent pas en cours de route, sur les côtes européennes. Beau résultat pour le plombier Hongrois qui a ouvert grandes les vannes de l’immigration en partant et qui porte une responsabilité importante sur ce qui se passe en Méditerranée.

L’incompétent

Aussi nul en immigration qu’en plomberie, l’ex part dans une diatribe qui ne l’honore pas et qui devrait lui valoir les foudres immédiates de la fédération professionnelle des plombiers.

Où est-il allé chercher qu’un plombier digne de ce nom proposerait une solution aussi minable qui consisterait à répartir l’eau entre les différentes pièces d’une habitation ? Il la tire seulement de sa propre incompétence politique sur le dossier de la Lybie….

Mauvais plombier donc, qui méconnait les précautions que prendra immédiatement un professionnel confronté à une fuite d’eau, mais il est vrai qu’il a toujours eu des problèmes avec les circuits, financiers surtout. L’épisode Bygmalion est là pour nous rappeler que les digues du financement des campagnes électorales ont été rompues, mais que le plombier en chef ignorait qu’il y avait vraisemblablement du fric caché qui inondait la cuisine, le salon, la chambre des parents et celle des enfants…

Peu doué pour la plomberie, peu doué pour la politique migratoire et la politique tout court, celui qui a tout loupé pendant son quinquennat et qui essaye désespérément de se faire remarquer pour revenir sur la devant de la scène pour s’assurer encore pendant cinq ans une immunité judiciaire, l’ex est en train de faire son dernier tour de piste. Il utilise les grosses ficelles des clowns sur le déclin. Il essaye encore de nous embobiner mais n’y parvient plus. Ses discours et ses mimiques énervées pèsent une tonne à chaque fois Il traîne derrière lui une forte odeur de moisi politique qui rend l’air irrespirable.

Mauvais orateur, mauvais comédien, il est tout juste est-il capable aujourd’hui d’entraîner quelques rires gênés à l’instar du tonton éméché qui raconte sa blague grivoise en fin de repas de communion.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens