Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 20:16

Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noir (La Fontaine).

Après le jugement (très clément) de la Cour de Justice de la République Christine Lagarde ne pourra plus dire qu’elle était « aux responsabilités » comme le font les anciens Ministres quand ils parlent du bon vieux temps.

Par contre elle pourra toujours dire qu’elle était aux « Affaires » en entretenant la confusion entre les affaires publiques et les affaires louches, celles qui donnent lieu à des « arbitrages » douteux dans le secret des Ministères et de l’Elysée.

Question :

Sachant que le 13 mai 2016 dernier une personne sans domicile fixe de 18 ans, qui s'était introduite dans une maison de Figeac pour y voler du riz et des pâtes "par nécessité", a été condamnée à 2 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cahors, calculez la peine encourue par une ancienne Ministre pour une « négligence « ayant conduit à l’attribution de 403 000 000 d’euros de fonds publics à un homme « d’affaires » dont 45 Millions au titre du préjudice moral, suite à un arbitrage frauduleux.

Réponse : elle a été déclarée coupable, mais a été néanmoins dispensée de peine eu égard à « sa personnalité et sa réputation ».

Elle est pas belle la vie ?

Tout avait pourtant bien commencé lorsque la Présidente de la Cour avait fait une comparaison entre les 45 millions de « préjudice moral » versés aux époux Tapie et les 30 à 50 000 euros de préjudice versés en général pour la mort d’un enfant, mais la suite est moins glorieuse pour l’institution.

Vous aurez sans doute remarqué la grande différence entre la justice ordinaire dite de comparution immédiate qui enfile au quotidien les condamnations à de la prison ferme et la justice d’exception, celle qui prend son temps et pratique l’entre soi.

En effet comment qualifier cette cour de justice de la République ou se retrouvent trois magistrats professionnels et douze parlementaires (six de gauche et six de droite) ? Les loups ne se mangent pas entre eux et puis condamner ses pairs serait mal vu dans la corporation des élus ! Et puis, il y va du prestige de la France : condamner Christine Lagarde aurait pu conduire à sa destitution du FMI, rendez-vous compte !

C’est un peu comme les médecins « experts » juges et parties qui donnent un avis favorable à la mise sur le marché d’un médicament fabriqué par un labo qui les rémunère pour des « conseils » ou des « études » : cela finit en scandale (Médiator, Dépakine)

Et tout cela, c’est avec votre argent, celui des contribuables. C’est vrai que les caisses de l’Etat débordent de pognon et que 400 Millions de plus ou de moins…

Avec 400 Millions d’euros, t’as plus rien…

Juste 65 kilomètres d’autoroute, 800 ronds-points à 500 000 euros l’unité ou bien 4 000 000 de paires de basket d’une marque célèbre ou bien encore une prime de 210 euros par smicard ou bien enfin 19 mois d’augmentation du Smic décidée récemment pour les 1.9 millions de smicards.

Cela donne parfois le vertige de ramener de telles sommes à notre quotidien, mais il faut savoir que c’est monnaie courante, si j’ose dire, dans les hautes sphères, celles que nous ne connaîtrons jamais, qui « arbitrent » là où un recours judiciaire serait nécessaire, qui pratiquent l’optimisation fiscale ou bien qui rémunèrent leurs dirigeants à coups de millions tout en faisant des plans sociaux.

Mais, chut ! Ce ne sont pas vos affaires, circulez, il n’y a rien à voir comme pour la cellule dite « de dégrisement » de Bercy dans laquelle les exilés fiscaux s’achètent une virginité judiciaire à coup de millions de pénalités. Un bon arrangement vaut mieux qu’un mauvais procès, n’est-ce pas ? Sauf que pour le voleur de nouilles de Figeac, il n’y a pas d’arrangement possible et il faut bien faire la différence entre le vol ordinaire et la « négligence ». Tout est dans la nuance.

Nous sommes dans l’indécence

Tout cela sent mauvais et on se prend à penser que le fusible Lagarde a servi de caution à d’autres, celui qui par exemple dépense le double des sommes permises pour sa campagne présidentielle et certifie « sur l’honneur » la justesse des comptes de campagnes en disant que c’est pas lui, mais les autres. Bel exemple d’honnêteté et de responsabilité !

« Deux poids, deux mesures », c’est sans doute l’amendement qu’il faudrait introduire dans nos textes fondateurs que sont la déclaration des droits de l’homme et du citoyen et la constitution, cela aurait le mérite d’être clair.

D’ailleurs, Madame Lagarde ne s’y est pas trompée en ne venant pas assister au prononcé du jugement par la cour, retenue qu’elle était par ses fonctions à Washington. Tout est dit. Un bras d’honneur à cette justice qui avait eu l’audace de la convoquer.

Madame Lagarde a ajouté l’indécence à la négligence, mais il est vrai que l’indécence n’est pas punissable. 

  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens