Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 17:15

Un lecteur d’Ouest France (Marc Pépin) émet des doutes quant à l’intérêt de ces déplacements d’élus dans les quartiers rennais, en pointe le coût (50 000 €) et se demande s’il ne serait pas sage d’arrêter cette opération.

Pour ma part, j’observe que les élus locaux sont constamment à la recherche du contact avec le citoyen, dans un souci démocratique bien compréhensible, pour recueillir ses attentes et lui fournir des explications sur la gestion de la collectivité. Cet aspect des choses n’est pas critiquable, à mon sens, quelle que soit la démarche mise en œuvre (caravane, réunions de quartier, journal d’information, etc...)

Il en va autrement lorsque ces démarches ont essentiellement pour but de valoriser les élus non pas par les actions qu’ils mènent, mais par l’image politique qu’ils véhiculent et ce, dans une logique de renouvellement de leur mandats.

Cela constitue la première dérive que l’on peut craindre, sachant que les personnels territoriaux qui œuvrent chaque jour sur le terrain, au sein parfois de Directions de quartiers, sont là en principe pour répondre aux préoccupations classiques des citoyens.

Car vraisemblablement, dans ces réunions de quartiers, on ne débat pas des dossiers importants qui engagent les finances des communes dans une proportion beaucoup plus importantes que le budget consacré à ces réunions de quartiers.

Le choix du mode de gestion de la distribution de l’eau fait par exemple partie de ces dossiers importants,  ainsi que la politique globale des aménagements urbains et de voirie.

Au final, on se doit donc d’aborder la démarche des élus avec prudence et circonspection et se dire que cette forme de démocratie directe peut n’être parfois que poudre aux yeux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ielosubmarine 22/02/2010 09:03


Bonjour
D'accord avec vous pour dire qu'il est légitime de débattre de ces dépenses.
Je voulais simplement souligner que ces 50000 € sont seulement l'écume des choses. D'autres décisions sont prises qui engagent financièrement les collectivités dans une mesure beaucoup plus
importante et qui ne feront jamais débat dans la caravane des quartiers. La démocratie participative a ses limites.
S'agissant du Forum Libé, j'observe que les participations financières (importantes) des collectivités aux médias ne vont pas dans le sens d'une plus grande indépendance de la presse : on
ne mord pas la main qui vous nourrit.


duende 19/02/2010 14:53


Il est tout à fait légitime de poser la question du cout des manifestations organisées par certains élus dans le cadre de la "démocratie participative"..
dans le même cadre il convient d'interroger  le cout du forum Libé
l'an passé malgré le début de la baisse des subventions aux associations par les collectivités territoriales , Rennes métropole et le conseil général ont financé de maniére trés conséquente le
forum Libé sur ..."la crise".. Cette année la forum interrogera la question du bonheur.
Si les conférences sont trés interessantes, le public "bobo" , que l'on retrouve par ailleurs dans d'autres manifestations, a la capacité financiére de participer aux couts de ces
rencontres...alors ne conviendrait il pas de revoir toutes ces manifestations couteuses qui ne s'adressent qu' à un certain public au profit de l'accés à la culture ou à des activités diversespour
les publics qui en sont le plus éloignés ???


Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens