Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 17:49

 

Le Conseil Général d'Ille et Vilaine se réunit vendredi 27 novembre pour engager « un train d'économies sans précédent sur les dépenses de fonctionnement » et souhaite voter un moratoire sur toutes les subventions d'équipement. En cause, la crise (chute des recettes, augmentation des dépenses sociales) ainsi que suppression annoncée de la taxe professionnelle.

Quelles seront les conséquences de ce plan d’économies ?

Déjà certaines associations montent au créneau en évoquant des suppressions d'emplois. Les entreprises peuvent redouter de leur côté les conséquences du gel des subventions d'équipement.

Lorsque l'on examine les choses de près, l'augmentation constante des recettes fiscales depuis plus de vingt ans a provoqué une sorte de bulle économique qui est en train de se dégonfler.

Quel que soit le niveau de collectivité, des subventions ont été versées sans grand contrôle et des dépenses d'équipement favorisées parfois bien au-delà de nos besoins réels (ronds points, aménagements urbains parfois démesurés, forêts de panneaux indicateurs,…).

Cet âge d'or pendant laquelle le bénéfice électoral attendu prenait le pas sur la gestion raisonnée semble révolu et les collectivités locales vont devoir modifier leur schéma de pensée en profondeur.

Dans cette démarche elles doivent travailler avec les associations pour mettre en place une gestion plus vertueuse des subsides publiques, tant il est vrai que l'argent facile a pu en éloigner certaines de ce schéma.

Les collectivités devront également convaincre certaines entreprises bénéficiaires de commandes ou de contrats de services publics qu’elles doivent être moins gourmandes sur leurs marges bénéficiaires parfois très importantes.

La sortie de crise oblige à faire le pari de l’intelligence, de la transparence et du travail en commun, et non pas celui de l’opposition stérile et des déclarations à l’emporte pièce.

Une chose est certaine : les contribuables n’accepteront pas de hausses démesurées de leurs impôts locaux s’ils constatent que ce travail préalable n’est pas fait.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens