Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 08:33

 

C’est la question que se posent les Conseillers généraux du Département inquiets de l’abstention massive lors du dernier scrutin. Ils envisagent la nomination d’un médiateur départemental et la mise en place d’un droit d’interpellation populaire.

 

On peut d'ores et déjà douter de l'intérêt de ce droit d'interpellation compte tenu des conditions de sa mise en oeuvre (5000 signatures issues de 10 cantons différents). Il est fort probable que son déclenchement ne pourra être le fait que de groupes constitués (politiques ou lobbies) ce qui en limite considérablement la portée et l'intérêt pour le simple citoyen.

 

Quant à l'idée d'un médiateur elle remet en cause et décrédibilise les élus et les fonctionnaires de la collectivité dont on laisse entendre qu'ils ne sont pas assez prêt des citoyens.

 

On n’en voudra pas aux élus de faire preuve d’imagination mais force est de constater que ces nouveaux outils s’ajoutent à ceux existants lesquels n’ont sans doute pas donné les résultats escomptés (Comités consultatifs, réunions cantonales, comités de lignes pour les transports interurbains, antennes des services départementaux dans les 7 pays pour assurer une écoute et un service de proximité auprès des usagers,…sans compter les outils de communication que sont internet et la revue Nous Vous Ille).

 

La solution passe t-elle par la multiplication des outils ou bien dans la meilleure compréhension du système de gouvernance locale très compliqué et sa simplification ?

 

A titre d’exemple, ma commune est rattachée à Rennes Métropole mais fait partie du canton de Liffré qui ne souhaite pas y adhérer. A ce stade, il est permis de s'interroger sur la position du conseil général face à cette situation. Le service public de l’électricité est géré par un syndicat intercommunal recouvrant la totalité du département alors que la distribution de l’eau dans ma commune est gérée par un autre syndicat qui ne regroupe que neuf communes. L'eau est achetée à un syndicat mixte dont il est membre et l'entretien et l'exploitation des installation déléguée à Véolia. Par ailleurs les collèges relèvent du département, les lycées de la Région et les transports de voyageurs sont gérés par 5 autorités organisatrices, etc, etc...

 

Tout cela, bien sûr, induit des coûts de fonctionnement et génère des taxes diverses et variées ainsi que des impôts locaux.

 

Pas simple tout cela, surtout que l’on retrouve bien souvent les mêmes élus qui siègent dans les différentes instances et assemblées et pratiquent allègrement le cumul, ce qui favorise les intérêts croisés et l’entre-soi politique. Le Maire ou le conseiller municipal, qui représente sa commune dans l'assemblée intercommunale peut également sièger au Conseil Général et cherchera toujours à favoriser l'intérêt de son territoire en oubliant l'intérêt global du Département, notion qui n'existe pas. Cette forme de consanguinité est mortifère et affaiblit notre démocratie locale.

 

C’est donc bien vers une réforme profonde et une simplification de ce système qu’il faut s’orienter avant de penser à un nouveau pacte citoyen.

 

Une chose parait claire aujourd'hui : les intercommunalités ont pris leur place dans le paysage locale et détiennent une véritable légitimité pour gérer la proximité, avec les communes. Ce n'est plus le cas pour le Département réduit à la gestion de compétences administratives, sociales ou techniques lourdes et qui se borne à distribuer des subventions aux intercommunalités sans avoir réellement de prise sur leurs décisions et leurs orientations.

 

Dans ce cadre l'initiative du Département pour rapprocher les citoyens de l'institution relève simplement du coup médiatique pour tenter de prouver que le Département existe encore.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rezon 08/05/2011 22:15



Encore en train de faire du mauvais esprit!



Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens