Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 16:33

On imagine assez bien ce que le Préfet d’Ille et Vilaine a du subir de la part des élus locaux suite à la publication de la future carte de l’intercommunalité le 14 avril dernier, au point de revoir sa copie et de proposer un nouveau redécoupage.

On ne sera pas surpris, compte tenu des réactions enregistrées, de la nouvelle proposition concernant  la communauté du Val d’Ille, dont le rattachement à Rennes Métropole n’est plus envisagé. Cela nous donne au final un découpage de cette dernière zone du plus bel effet artistique et dont la logique peut cependant échapper au simple citoyen. 

Pas de trace d’une recherche de cohérence en matière de transports collectifs, par exemple,  alors que l’on sait que l’aire urbaine de Rennes concerne les 500 000 habitants de 92 communes dont 50% des actifs travaillent dans ce secteur inclut outre le Val d’Ille, les Pays de Liffré et de Châteaugiron qui rejettent l’adhésion à Rennes Métropole.

Surprenant ? Pas tant que cela ! Les clivages politiques, bien réels s’agissant de Chateaugiron, n’expliquent rien et il faut se pencher sur les recettes fiscales liées à l’activité économique de ces trois territoires pour se rendre compte qu’ils n’ont pas envie de partager avec d’autres.

C’est cela aussi la réalité de l’intercommunalité. Les considérations financières sont parfois plus fortes que la volonté de travailler ensemble au développement harmonieux d’un territoire.

Pas sûr que cette attitude autarcique résiste au temps dans ces territoires réduits qui auront tôt ou tard besoin de travailler avec leurs voisins, surtout lorsque le Département, pourvoyeur actuel de subventions aux intercommunalités, se sera dissout dans la Région.     

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens