Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 17:21

 

En venant présenter à Pacé, devant les élus d’Ille et Vilaine, les grands principes, revus à la baisse, d'une réforme des collectivités territoriale, M. Balladur a confirmé ce que l'on supposait depuis quelques semaines, à savoir que le projet de réforme est en train d'être détricoté en coulisse, sans que les citoyens concernés au premier chef aient eu l'occasion d'en débattre.

Plus question de supprimer les cantons comme cela avait été proposé par la commission, ni de transferts de compétences des départements vers des agglomérations (Rennes, par exemple), mais sur ce dernier point, d'accords (très hypothétiques) entre les deux parties

Nous sommes loin des propos directs du Président de la République affirmant notamment devant le congrès des maires en 2008 : « chacun sait qu'entre régions et départements cela ne fonctionne pas », ou bien encore lors de l'installation du comité Balladur : « les français trouvent que le nombre d'échelons de collectivités territoriales est excessif ».

Nous allons donc, comme on pouvait le craindre vers une réforme à minima, dont nous sommes certains qu'elle ne répondra pas aux attentes et objectifs initiaux.

On s'en doutait un peu depuis les interventions présidentielles dans le débat (suppression de la taxe professionnelle et rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne) qui avaient plombé les travaux du comité Balladur et provoqué le tollé chez les élus locaux. 

Qu'ils se rassurent donc, nos 557 000 élus locaux (sans compter les 85 000 élus municipaux  délégués dans les intercommunalités), qui veillent (pas toujours de manière efficace et pas toujours au meilleur coût) aux destinées des 60 millions de Français (soit un élu local pour 110 habitants...). Ils ne verront pas leur nombre diminuer outre mesure et leurs pouvoirs trop écornés, et c'était bien là, pour eux, essentiel.

Quant à nos parlementaires qui dans un grand élan voteront cette réformette, ils pourront allègrement continuer à cumuler leur mandat national avec un mandat local (c'est le cas pour 85 % des députés).

Au final, beaucoup de bruit pour pas grand chose et surtout un grand absent du débat : le citoyen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens