Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 22:47

162 Millions : c’est le montant du gain d’un joueur du Calvados à l’ « Euro million ». On lui souhaite de garder la tête froide face à cette avalanche d’argent qui va bousculer certainement son quotidien.

 

C’est beaucoup et Monsieur Strauman, député du Bas Rhin, envisage de déposer une proposition de loi pour, à l’avenir, plafonner les gains à 30 millions afin que plusieurs personnes puissent profiter de la manne. Il serait sans doute logique à ses yeux que les pauvres qui font les frais du plan de rigueur puissent aussi espérer le partage des gains des jeux d’argent. Jouez et grattez braves gens, c’est votre seul espoir et en plus ça rapporte à l’Etat

C’est vrai, quoi ! il y a quelque chose d’indécent à ce qu’une personne, de condition que l’on imagine modeste (comme beaucoup de joueurs) soit tout à coup propulsée dans les deux ou trois cents premières fortunes de France sans avoir hérité ou gagné cet argent en spéculant sur la dette souveraine Grecque.

Si les pauvres devenus soudainement riches par le fait du hasard peuvent gagner 13 000 euros en intérêts, rien qu’en se levant le matin alors que le moindre spéculateur, fraudeur aux cotisations sociales ou exilé fiscal doit développer des trésors d’inventivité pour parvenir à ses fins, où va-t-on ?

Il était donc temps de remédier à cette situation par une proposition de loi.

On suggère donc à M. Strauman de déposer son texte en y ajoutant tout de même un amendement que j’appellerai « Aznavour ».

Cet artiste renommé, qui n’hésite jamais à paraître (surtout en cette période de promotion pour son nouveau disque et sa tournée) avec sa rosette de légion d’honneur à la boutonnière, a en effet fait le choix, il y a très longtemps de résider en Suisse pour des raisons fiscales, oubliant ce qu’il doit à notre pays qui l’a fait roi.

Le climat fiscal est doux en Suisse, et il n’est pas le seul à avoir migré vers les rives accueillantes du lac, comme d’autres le font au Luxembourg, en Belgique, ou ailleurs, toujours pour les mêmes raisons : artistes et sportifs tiennent la rampe dans le haut du hit parade de la fuite fiscale. Personne ne s’étonnera de ne pas les avoir retrouvés dans la liste des (quelques) pétitionnaires du « Nouvel Observateur »fortunés souhaitant être taxés (provisoirement, tout de même) davantage dans le cadre du plan de rigueur.

Notre bon Charles, oubliant sans doute son statut d’exilé fiscal, s’est permis, le 25 août sur RTL, de dire qu’un prélèvement supplémentaire de 3% pour les très riches n’était pas suffisant, en ajoutant que les riches aux Etats Unis donnaient la moitié de leur fortune (source : Canard Enchaîné).

Il serait donc logique que l’amendement suivant porte son nom :

« Toute personne de nationalité française ayant fait le choix de résider dans un pays tiers, échappant ainsi au régime fiscal de son pays d’origine sera déchu de la nationalité Française et des avantages qu’elle procure (passeport, régime de protection sociale, décorations,…) et se verra imposer, à la source, au taux de 50 % sur les gains qu’elle serait amené à réaliser sur le territoire national ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens