Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 17:19

La crise du lait, qui touche particulièrement notre département doit nous amener à réfléchir.

Les producteurs estiment ne pas couvrir leurs frais. On les croit. Pareil pour les centrales d’approvisionnement et les directeurs de magasins. Mais alors, où se situe le problème ?

Un producteur de lait doit investir s’il veut être rentable, et par conséquent emprunter à la banque. Il est aussi bien souvent tributaire d’une coopérative et d’un groupement sanitaire. Tout cela contribue à la formation des coûts de production.

La centrale d’approvisionnement, comme le supermarché ou l’hyper font partie d’un groupe national de distribution qui exige des résultats pour ses actionnaires et par conséquent facture à la centrale et au magasin, des prestations, des redevances et des frais de groupe (assistance juridique, informatique, quote-part de frais financiers, etc,…) difficilement mesurables et constituant des remontées financières appréciables pour le groupe (ce qui explique pour partie la notion de « frais généraux »)

Par conséquent, le producteur, le responsable de centrale, le directeur de grande surface, sont sincères lorsqu’ils s’expriment dans les médias en parlant des pertes à la production et de la faiblesse de la marge nette.

La vérité est ailleurs, elle est avant tout financière et se situe dans la nébuleuse des groupes financiers qui « assèchent » financièrement les acteurs de terrain et sont capables demain de précipiter la perte de nombreux producteurs en poussant les distributeurs à s’approvisionner à moindre coût sur le marché mondial (c’est la même chose pour les groupes qui ferment des usines et délocalisent leur production pour faire davantage de profits).

Ces fameux « créateurs de richesse » dont on nous rebat les oreilles, méconnaissent les notions de partage, de développement durable et de citoyenneté et s’assoient sur la morale. Ils ne font pas la une des journaux et laissent les acteurs locaux et accessoirement les pouvoirs publics, trouver des solutions qui ne lèsent pas leurs intérêts. Ils sont justes là pour faire des profits.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jo 22 11/01/2010 10:44


Bonjour,

Mais enfin vous n'allez pas croire que l'Etat peut prélever une taxe, puis la rendre en totalité.
Il faut payer des gens pour prélever la taxe. Il faut en payer d'autres pour en restituer une infime partie.
C'est une histoire de dupe !!!


ielosubmarine 11/01/2010 15:44


Tout à fait d'accord avec vous.
C'est ce qui se passe pour les taxes d'habitation et foncière pour lesquelles l'Etat prélève des frais de recouvrement qui commencent à peser sérieusement sur la facture.


Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens