Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 11:36

 

Comme la quasi-totalité des joueurs de tennis de « l’équipe de France » tu es résident fiscal Suisse, c'est-à-dire que tu as fuit tes responsabilités de citoyen français pour pouvoir accumuler encore un peu plus d’argent.

Tu as éprouvé le besoin de donner récemment dans la presse les raisons de ton exil et il faut dire que tu ne m’as pas convaincu. Le risque, quand on prend la parole sur le sujet, c’est de dire des conneries en pensant que le bon peuple les avalera et compatira à la situation. C’est ce qu’à fait Depardieu qui n’en finit pas de se discréditer dans les médias soit en vantant les mérites de contrées peu démocratiques ou en dissertant savamment sur les effets de la vinaigrette sur son taux d’alcoolémie.

Un conseil, fais comme tes autres copains du tennis, les chanteurs, acteurs de cinéma et autres illustres inconnus riches qui se sont exilés en Suisse, en Belgique ou aux Etats Unis pour éviter les « rigueurs » du système fiscal français : profil bas en attendant que la polémique retombe.

Revenons sur tes arguments : Tu as payé 230 000 € d’impôts pour 47 jours de présence en France en 2011. Cet argument de l’impôt payé a déjà été mis en avant  par Depardieu. Il impressionne bien sûr, mais ne veut pas dire grand-chose, sinon que tu as sans doute gagné plus du double de cette somme en seulement 47 jours, et qu’avec ce qui reste, on peut bien vivre pendant un certain temps.

En fait, il existe un moyen simple de contourner ce chiffre sorti de son contexte, c’est de dire que depuis le début de ta courte carrière tu as gagné, hors contrats avec les sponsors, 8 millions d’euros. A supposer qu’il ne t’en reste que la moitié si tu es imposé en France (ce qui n’est pas le cas), on peut très bien vivre un certain temps avec 4 millions, surtout si, comme tu le dis pour rappeler tes origines, on ne vient pas d’un « milieu très riche ». Cela fait un « reste à vivre confortable ».Pour illustrer mon propos, je dirais simplement que ces 4 millions d’euros représentent 285 années de SMIC. De quoi faire rêver Christian qui bosse à la chaîne chez PSA et sa femme Catherine, caissière à temps partiel chez Carrefour qui ont fait flamber le découvert fin décembre pour payer des jouets et des Kinder Bueno à leurs deux gosses.

Pour Depardieu, c’est pareil, il suffit de regarder la mise à prix (50 Millions d’euros) de son hôtel particulier mis en vente récemment pour remettre les choses d’aplomb sur les rigueurs supposées du fisc français, qui laisse tout de même de quoi vivre, apparemment.

A par ça, tu estimes donner une image positive et de bien représenter ton pays (sans le citer, ce qui est révélateur), de faire ton devoir et de sauver des enfants via ton association. En fait, tu ne représentes plus que toi-même et tu assumes mal. Tu es un mercenaire au service de tes propres intérêts et de ton image. Peut importe le passeport, tu as choisi, comme beaucoup d’autres la patrie du fric, des coffres forts et des lingots : aujourd’hui ici, demain ailleurs, au gré de tes intérêts et non pas de ceux du pays auquel tu dois d’être ce que tu es : un sportif formé dans les structures et les clubs de l’hexagone avec des entraîneurs, des enseignants, des médecins et des kinés payés par de l’argent public.

Car de cela, tu ne parles pas, à l’instar des chanteurs, exilés fiscaux, qui ne sont connus artistiquement qu’en France et qui viennent de temps en temps faire un concert ou une émission chez Drucker avec leur rosette de la légion d’honneur à la boutonnière (n’est-ce pas M. Aznavour ?) pour faire repartir les ventes et accumuler un peu plus sur leurs comptes suisses.

Mais l’argument dont tu ne devrais pas être fier, c’est celui de la « peur du manque » que tu évoques dans ton interview à la presse. Je te conseille donc de passer quelques jours à l’accueil des restos du cœur et tu sauras ce que c’est le manque réel, pas la peur du manque ! Tu pourras rencontrer quelques uns de 1,4 millions d’allocataires du RSA, des 20 % de jeunes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, des 3,5 millions de mal logés ou des 150 000 personnes qui vivent dans la rue et tu réviseras peut-être tes propos incongrus sur la peur du manque.

Enfin, si demain tu te blesses, tu n’as plus rien, nous dis tu. A qui penses-tu faire avaler ce scénario catastrophe ? Avec les gains déjà encaissés et mis à l’abri, tu n’as pas trop de mouron à te faire pour tes vieux jours, si tu sais vivre raisonnablement, sans compter que tous les anciens sportifs se recyclent soit dans les médias, soit en tant que coachs ou bien sont embauchés par des firmes qui utilisent leur image. Pense un moment à ceux qui ont gratté toute leur vie au SMIC et qui se retrouvent avec des pensions minables à la retraite : cela te donnera peut-être un peu de l’humanité et le sens des réalités qui semblent cruellement te manquer.

Et si tu as un moment, pense à nous renvoyer la médaille de chevalier de l’ordre national du mérite qui t’a été donnée au nom du peuple français : ça aurait de la gueule !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : Société - Réforme des collectivités locales - Vie des collectivités locales d'Ille et Vilaine - Nouvelles - Coups de gueules
  • Contact

Recherche

Liens